La tradition du Pain des Morts de Bonifacio

Une croyance ancestrale toujours actuelle

S’il existe une vrai tradition de Bonfiacio c’est bien le pain des morts !
En langue bonifacienne on l’appelle le “Ügha Sécaïa”, en référence aux raisins.
Historiquement ces petits pains aux noix et raisins secs sont introduit par les Génois.

A consommer sans modération

Selon les croyances populaires, les défunts revenaient chez eux pendant la Toussaint dans la nuit du 1er au 2 Novembre
D’après plusieurs écrits expliquant cette longue et vieille tradition, on dressait une table à l’intention de nos disparus.
Feu de la cheminée allumé ou des bougies pour éclairer et diriger les esprits vers la table où était disposé le pain des morts.
Le pain servait à restaurer et redonner de l’énergie aux esprits après ce long voyage.
Le 2 Novembre au matin, les membres de la famille consommaient le pain des morts pour le partager avec leurs ancêtres et ainsi leur rendre hommage.
Comme partout sur l’île, le 2 novembre, les bonifaciens viennent fleurir les tombes de leurs défunts.
L’ügha sécaïa est riche en énergie calorique, en fibre et il apportait les forces nécessaires pour rester au chevet des tombes pour toute la journée.

Acheter le pain des Morts aujourd’hui

Vous savez que l’on cherche les meilleurs producteurs Corses !
Voici Ange Antoine, fondateur et boulanger de chez I Panatteri Di U Marcatu.
Il rend hommage à la tradition avec le pain des morts pour préparer la Toussaint !
Recette traditionnelle avec des noix et du raisins secs !

La recette du pain des Morts d’Ange Antoine

Son petit secret ?
L’apport de la farine de seigle !
Pourquoi ?
La farine de seigle apporte plus de fibres pour être plus digeste.
Plus d’antioxydant pour une meilleure santé.
Conservation plus longue !
En effet, la farine de seigle resserre la mie du pain qui empêche l’air de rentrer pour améliorer la conservation du pain.
Le pain des morts est plus rustique, plus ancestral, plus traditionnel et plus durable !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *